Chloé et Hélène au Festival d’Angoulème 2011


Cette année, le thème de la partie « Asie » du salon International de la Bande Dessinée à Angoulême était « Le manga au féminin ». Le Naginata étant traditionnellement un art martial féminin,  nous avions été invitées avec Hélène par Erwan Le Verger, coordinateur de l’Espace Mangasie, pour le présenter.
Nous avons eu la surprise de voir que nous étions inscrites sur le programme… la classe !!! On nous avait donc réservé un espace (très réduit) pour faire notre démonstration, et nous avons relevé le défi en risquant la vie de certains écrans TV !

Nous avons donc fait les 8 shikake ooji avec des prises de gardes très réduites pour ne pas blesser le public venu très nombreux. Puis nous nous sommes équipées sous les commentaires du Père Bellec.
Une fois en armure, nous avons démontré les différentes coupes possibles et hop ! gigeiko !

Après avoir été bien applaudies nous avons été interviewées par l’organisateur, Erwan Le Verger. Il a posé diverses questions notamment sur notre parcours, nos résultats, comment trouver un club… et aussi une question assez pertinente sur le fait que le Naginata avait de plus en plus de pratiquants masculins.
Alors que nous commencions à ranger nos affaires, plusieurs personnes, arrivées en retard pour la démonstration, nous ont sollicitées pour un deuxième gigeiko !!!

En conclusion nous pouvons dire que nous avons quitté Angoulême avec le sentiment du devoir accompli… en espérant avoir fait connaître notre discipline à un large publique.


Dessin:  Little-Ginkgo
Un compte-rendu de Chloé

Laisser un commentaire